REFUGE de l'ANGOUMOIS - SPA de MORNAC en Charente. SITE INTERNET OFFICIEL

Pour retrouver tous nos animaux suivez le lien http://www.refugedelangoumois.fr
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 OUKY ou le retour inespéré d’une petite chienne après sept ans d’absence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lalie
Admin
avatar

Messages : 2821
Date d'inscription : 03/12/2012
Age : 49
Localisation : Vars

MessageSujet: OUKY ou le retour inespéré d’une petite chienne après sept ans d’absence   Mer 30 Juil - 12:13

OUKY ou le retour inespéré d’une petite chienne après sept ans d’absence


8 mai 2007, c’est l’euphorie pour certains, l’élection du nouveau président de la République, les fêtes musicales dans les villages aux alentours, mais c’est aussi une journée lourde de conséquences pour toute une famille car Ouky la petite chienne de la famille va disparaître subitement.

Ouky est une petite York qui est arrivée toute jeune chez Louisa ; elle a sept ans en 2007 et elle fait le bonheur de sa maîtresse dont elle est très proche et des trois enfants qui se disputent l’affection de cette petite chienne. Chacun d’eux aime laisser sa porte de chambre ouverte en espérant que ce sera celle que la petite chienne choisira pour aller dormir. La petite est très très sage et a l’habitude de tout surveiller du coin de l’œil dans sa maison et son grand jardin.

Un jour tout bascule brutalement lorsqu’Ouky est kidnappée et chargée dans un camion immatriculé en Espagne. Le frère de Louisa qui a aperçu la scène de loin  ne réalise pas qu’il vient d’assister à l’enlèvement du chien de sa sœur et lorsque qu’il apprend que c’est Ouky qui a disparu, il s’en veut ne pas avoir compris le drame qui était en train de se jouer et il  va vivre avec cette culpabilité pendant de longues années.

La famille va alors remuer ciel et terre pour retrouver la petite chienne.

L’espoir ne s’est jamais éteint. Sept années se sont écoulées depuis la disparition d’Ouky. Thomas l’un des enfants devenu grand, a même cru récemment voir Ouky à proximité de chez eux.

Et puis un jour, le 23 juillet 2014 une petite chienne en piteux état est trouvée errante en Charente. Comme beaucoup d’autres animaux en cette période de vacances, elle est récupérée par la fourrière de l’Angoumois. Maigre et affaiblie elle s'est cachée dans une niche, ne voulant ni boire, ni manger, il a fallu la surveiller afin qu'elle ne dépérisse pas et la forcer un peu, la câliner aussi....

Par bonheur, cette petite chienne est tatouée. La fourrière effectue alors son travail de recherche concernant le propriétaire et trouve un numéro de téléphone dans les Pyrénées-Atlantiques. Un premier appel, puis plusieurs autres vont rester malheureusement sans réponse.

A 340 km de là, Louisa écoute rarement son répondeur de téléphone fixe, son numéro est le même depuis sept ans. Elle voit qu’un correspondant a cherché à la joindre plusieurs fois, et écoute un message « bonjour, pouvez-vous nous rappeler nous avons trouvé votre chien ». « Mon chien » se dit-elle, quelle drôle d’idée il est avec moi. Elle ne comprend pas, et se demande qui l’appelle.

Soudain une lueur d’espoir et si c’était ? Elle n’ose y croire ? Il est 23 heures, elle essaie alors de rappeler ce correspondant pour comprendre, mais pas de réponse. S’il s’agissait d’Ouky ?  Louisa n’en dort pas de la nuit. Elle appelle alors sa fille à sept heures du matin pour lui annoncer la nouvelle incroyable, à cette heure matinale sa fille panique de cet appel incongru, mais elle est rapidement rassurée par cette nouvelle incroyable.

Louisa  parvient le lendemain à joindre la fourrière qui lui annonce qu’ils ont bien dans leurs locaux une petite york âgée. Elle n’y croit cependant pas vraiment. Alors sans plus attendre et pour en avoir le cœur net, elle prend la route pour la Charente et arrive au Refuge de l’Angoumois en fin de matinée le 26 juillet 2014.
Louisa est conduite vers le parc où se trouve la petite york. Elle la voit de loin et déjà elle sait que c’est elle, le même regard, qui n’a pas changé. Louisa se demande si sa petite chienne la reconnait, elle la prend dans ses bras, Ouky soupire et gémit alors. Cette petite boule de poils maigre, faible, résignée, semble apaisée tout à coup par la présence de sa maîtresse. Et quand celle-ci parle, Ouky tourne sa petite tête fatiguée vers elle.

Après sept longues années de séparation Louisa et Ouky se retrouvent enfin. Comme cette image est touchante. Les bénévoles présents ce matin-là sont sous le charme de ces extraordinaires retrouvailles. Confrontés à tant de souffrances au quotidien, cette belle histoire redonne du baume au cœur à toute l’équipe du Refuge de l’Angoumois.

Quel merveilleux message d’espoir aussi pour tous ceux dont l’animal disparaît.

On ne sait pas ce que la petite Ouky a vécu pendant toutes ces années, mais ce que l’on sait c’est qu’elle n’aura pas servi à faire de multiples portées. Ouky était heureusement stérilisée, si elle ne l’avait pas été, elle serait peut-être morte d’avoir fait des portées à répétition et sans son tatouage elle n’aurait jamais pu retrouver sa famille.

On ne le rappellera jamais assez, stérilisation et identification sont des actes essentiels pour nos animaux.

La petite Ouky est donc partie en voiture avec sa maîtresse, ce samedi matin. Aussitôt montée dans le véhicule la demoiselle a bu dans la petite gamelle installée au sol, elle qui avait tant de mal à boire et manger. Au cours du trajet comme une évidence la puce a sauté sur le siège pour s’installer tranquillement au soleil. Un premier regain d’énergie pour la guider vers sa maison qu’elle n’aurait jamais dû quitter.

48 heures après son arrivée, elle s’est réappropriée les lieux où elle a vécu il y a sept ans déjà, se promène dans toutes les pièces et le jardin. Elle a même découvert le petit bichon de la famille. Elle lui a déjà piqué son panier, mais bien compréhensif qu’il est, il lui a cédé sa place sans broncher. Elle répond à l’appel de son nom et reconnait Louisa. La vétérinaire qui ne veut pas médicaliser trop vite Ouky, lui a trouvé un cœur très solide, des dents  cassées et entartrées mais pas d’ulcères, un peu d’arthrose aussi, mais à 14 ans c’est normal. Elle doit juste dans l’immédiat suivre un régime pour se requinquer, poissons, gruyère, viande blanche et vitamines.

Mais le régime le plus efficace sera sans nul doute celui à base d’amour et de caresses, que Louisa et toute sa famille vont pouvoir lui prodiguer désormais. Ils sont si heureux de retrouver leur petite chienne. Ils ne savent pas combien de temps ils profiteront encore d’Ouky, mais tout ce qu’ils savent c’est qu’ils veulent lui donner tout l’amour qu’elle mérite et faire tout pour son bien-être, car ces retrouvailles sont un vrai don du ciel et n’ont pas de prix. L’espoir qu’ils ont toujours gardé au plus profond d’eux-mêmes est aujourd’hui récompensé.

Merci à Louisa et ses enfants qui n’ont jamais cessé d’aimer Ouky.

Ce témoignage est également dédié à tous ceux qui ont perdu leur compagnon à quatre pattes.

Persévérez encore et toujours à la recherche de votre animal disparu.

Ne perdez jamais espoir …



_________________
Retrouvez tous nos petits protégés en attente d'une famille, sur notre site : www.refugedelangoumois.fr

Revenir en haut Aller en bas
 
OUKY ou le retour inespéré d’une petite chienne après sept ans d’absence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand les nouvelles chaleurs après mise bas?
» [Douane/Animaux] Conrôles douaniers au retour à Algésiras, pour ma chienne
» Retour à la maison et petite surprise
» CLAPET ANTI -RETOUR???
» Le retour en grâce de la châtaigne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REFUGE de l'ANGOUMOIS - SPA de MORNAC en Charente. SITE INTERNET OFFICIEL :: Les nouvelles du Refuge-
Sauter vers: